Le SNARF, le syndicat qui vous informe...

Le SNARF, le syndicat qui vous conseille...

Le SNARF, le syndicat qui vous défend...

Venez rejoindre LE syndicat des anesthésistes
et réanimateurs de France.

DPC : C’est parti ! Oui, mais comment ?

publié le 14-04-2013

Le Développement Professionnel Continu est désormais dans sa phase opérationnelle. Il remplace en les combinant, deux obligations : la formation médicale continue (FMC) et l’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) . Désormais, chaque professionnel de santé doit, chaque année civile, accomplir au moins un programme de DPC proposé par un organisme de DPC (ODPC) enregistré auprès d’un organisme centralisateur, l’OGDPC.

Pour les médecins anesthésistes-réanimateurs, la façon la plus simple et la plus adaptée à leur pratique est de choisir un programme proposé par le CFAR qui est ODPC pour la discipline (www.cfar.org). Cela permet de choisir deux modalités de validation de son obligation : l’accréditation des médecins ou un programme de DPC.

La démarche d’accréditation des médecins dans laquelle de nombreux anesthésistes-réanimateurs libéraux sont engagés vaut DPC. Ce dispositif bien rôdé ne nécessite pas d’autre action spécifique. Les médecins qui s’y engagent bénéficient d’une aide de l’Assurance Maladie à la souscription de leur assurance en responsabilité civile d’un montant variable selon leur secteur d’exercice et le montant de leur assurance en responsabilité civile professionnelle.

Le programme DPC comprend une combinaison d’actions dévaluation, de formation et d’amélioration des pratiques. Contrairement aux programmes proposés par d’autres ODPC, ceux conçus et proposés par le CFAR sont spécifiques à l’anesthésie-réanimation. Ils s’appuient sur les recommandations de la SFAR et s’intègrent dans la pratique réelle de l’anesthésie-réanimation. Les programmes proposés cette année sont consultables sur le site du CFAR. Ils donnent lieu à une indemnisation par l’OGDPC de 517,50 euros par programme.

En pratique, soit vous poursuivez votre démarche d’accréditation comme auparavant, soit vous vous y inscrivez pour la première fois en passant par le site du CFAR, soit vous  vous engagez dans un programme DPC.

Si vous choisissez de valider un programme DPC, vous devez :

- Consulter sur le site de l’ODPC les programmes disponibles (pour 2013, le CFAR organise 3 programmes : gestion périopératoire des AVK, mieux vivre la réanimation, prise en charge périopératoire du patient à risque coronarien)

- Choisir le programme qui vous convientVous inscrire sur le site de l’OGDPC pour pouvoir bénéficier de l’indemnisation (www.mondpc.fr)

- Remplir le formulaire permettant votre validation sur le site du CFAR (www.cfar.org)

- Effectuer le programme de DPC sur le site du CFAR.

Une fois le programme achevé, le CFAR adresse, conformément à la réglementation, une attestation de validation de votre programme DPC au Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins dont vous dépendez.

Vous serez alors indemnisé par l’OGDPC.

Dr Michel SFEZ. 1er vice-président du SNARF


Êtes-vous favorable à la signature du texte conventionnel proposé aux syndicats, véritable prolongement contractuel de la Loi Santé ?

Oui
Non
NSP

Voir le résultat

Installation
Cession
Demande de remplacement
Offre de remplacement
Divers

Copyright © 2011 SNARF | conception web : OGM Interactive