Le SNARF, le syndicat qui vous informe...

Le SNARF, le syndicat qui vous conseille...

Le SNARF, le syndicat qui vous défend...

Venez rejoindre LE syndicat des anesthésistes
et réanimateurs de France.

Un optimisme béat

publié le 02-11-2016

Dans une lettre ouverte, les "anciens du SNARF" répondent à des communiqués agressifs.

Cher Jérôme, tu es vraiment un type "extra-ordinaire". Nous apprécions ta gentillesse et ta convivialité. Mais là tu nous as vraiment bluffés par ton innocence et ta crédulité (c.f. ton courrier : "Le chemin de la revalorisation de l'anesthésie libérale").

C'est vrai que tu n'es pas aidé par la jeunesse et ta récente carrière syndicale, mais ta joie manifeste de participer à des réunions "importantes" valait bien ta signature conventionnelle.

Laisse-nous te dire ce que pensent quelques vieux briscards de l’anesthésie-réanimation aguerris par plusieurs décennies de négociations avec les caisses et les successifs ministres de la Santé.

Comment peux-tu croire aux promesses non signées de nos tutelles !!!

Où as-tu vu dans cette convention que le coût de la pratique allait être revu à la hausse pour notre spécialité ? Peut-être t'a-t-on promis la création d'une commission ad hoc ? (le meilleur moyen d'enterrer le problème !)

Nous te rappelons que les révisions de la CCAM et du coût de la pratique devaient être revues tous les 18 mois. C'est un engagement de la CNAM… il y a 17 ans.

Tu l’ignores sans doute, toi qui nous disait ne pas connaître le nom des anciens présidents de l'AAL, mais sous la présidence du Dr Quirin, votre association s'est fait rouler dans la farine et grâce à elle toute la spécialité lors de la seule négociation au ministère de la Santé sur la prise en charge par la CNAM d'une partie de nos primes en responsabilité civile professionnelle. L'AAL ce jour là a servi de marche-pied aux chirurgiens .

Comment peux-tu croire que l'UCDF va promouvoir les intérêts des anesthésiologistes alors que l'histoire de la spécialité prouve que c'est son émancipation vis-à-vis de ces derniers, commencée il y a plus de 50 ans, qui a permis la véritable considération et la valorisation de notre spécialité. Tout cela au prix d'un énorme travail du SNARF tout au long de ces années.

Franchement, bien que nous reconnaissions amicalement ton honnêteté, cette naïveté et ce besoin de reconnaissance dont tu fais montre, nous font peur pour la spécialité.

Docteur Michel Lévy, Président d'honneur du SNARF

Docteur Olivier De Cock, Secrétaire général adjoint du SNARF


Êtes-vous favorable à la signature du texte conventionnel proposé aux syndicats, véritable prolongement contractuel de la Loi Santé ?

Oui
Non
NSP

Voir le résultat

Installation
Cession
Demande de remplacement
Offre de remplacement
Divers

Copyright © 2011 SNARF | conception web : OGM Interactive